Visite aux « Jardins de Gaïa »

Olalala, je ne suis pas du tout à jour en ce moment ! Désolée de l’absence, je me suis aventurée dans la couture et je ne vois pas le temps passer ! Promis, je vais essayer d’être plus régulière 🙂

Il y a quelques temps, je me suis inscrite à une cérémonie de thés japonais à la célèbre Maison de thé « Les Jardins de Gaïa », cela a été également l’occasion de passer quelques jours en Alsace sous un soleil magnifique !

Je voulais vous faire partager mon expérience à travers quelques images…

Les Jardins de Gaïa se trouvent à 40 min de Colmar, dans un tout petit village, Wittisheim, au départ, Monsieur Chéri et moi sommes un peu déçu, la Maison se trouve dans une zone industrielle…tant pis, nous franchissons tout de même le pas de la porte.

En entrant, sur notre gauche, nous avons trouvé un totem en bois avec de nombreuses flèches. Elles représente la direction des différents jardins de la maison de thé, c’est très original, nous avons beaucoup aimé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En continuant un peu, nous avons un petit jardin zen qui vous invite à entrer dans un lieu calme et serein.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En attendant la cérémonie, nous avons dégusté un thé glacé dans le jardin zen qui est magnifique. Une jolie terrasse, un grand jardin zen, d’immenses bambous entourent le jardin et vous fait oublier que vous êtes dans une zone industrielle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le temps de boire notre thé et hop, c’est l’heure de la cérémonie !
Nous sommes seulement 6, c’est agréable nous allons pouvoir profiter de ce moment

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voici une explication que nous avons eu en arrivant dans la pièce de la cérémonie. Désolée pour la qualité de la photo, il y avait peu de lumière à l’intérieur…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je trouve cette explication très bien faite et heureusement qu’elle est présente, car si vous n’êtes pas un adepte de la tranquillité et de la méditation, la cérémonie peut vous surprendre car celle-ci commence sans trop de présentation, vous observer votre maître de cérémonie préparer le thé tout en écoutant les clapotis de l’eau de la fontaine et la dégustation se fait en silence. Il n’y a pas besoin de mots pour observer la beauté des geste et apprécier la saveur des thés.

Les thés sont préparés à la manière japonaise, il y a tout un rituel et une gestuelle agréable à regarder, c’est presque un art. Nous avons été reçu par une charmante dame japonaise, qui malheureusement pour nous parlait Japonais et…Allemand ! Eh bien oui en Alsace c’est courant de parler allemand, mais Monsieur chéri et moi réunis, nous pouvons parler Anglais, Espagnol et Portugais, mais l’Allemand, pas du tout ! Heureusement, parmi les hôtes, l’un deux a pu nous faire la traduction, 1 sur 6….
Il n’a seulement que ce point là que je pourrais reprocher, c’est de ne pas pouvoir échanger, se faire comprendre, sinon le reste était parfait. De plus, nous nous connaissions pas avec les autres personnes et l’échange s’est fait facilement, la proximité de la pièce ne donne pas le choix et c’est tant mieux.

La cérémonie a duré 1h30, nous avons dégusté 3 thés : un sencha, un gyokuro et un thé matcha. A chaque dégustation, était associé une friandise qui mettait les saveurs du thé en valeur, j’ai adoré !

J’ai attendu avec impatience le moment de la préparation du thé matcha, car j’ai tout le matériel à la maison mais pas le savoir-faire. J’ai beau m’entraîner, je n’arrive pas à avoir le coup de main pour avoir autant de petite mousse qui se forme que les japonais, c’est rageant. Alors que notre maître de cérémonie était impressionnante à voir, quelques coups de fouet à une vitesse incroyable et le miracle se produisit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au moment du thé matcha, nous avons bu choisir dans quel bol nous allions le déguster. J’ai trouvé l’attention géniale car nous étions dans un moment de plaisir de dégustation et boire son thé dans un bol que l’on trouve joli et qu’on a choisit, augmente la sensation de plaisir.

Après 1h30 assis à la mode japonaise(aïe les genoux), notre maître de thé nous a remercié pour notre attention et nous a offert des petits cadeaux très poétiques.

grue_1

grue_3

grue_2

Alors bien sûr, je ne pouvais pas repartir les mains vides, nous sommes passés par la boutique où les murs sont recouverts d’immenses boites des précieuses feuilles et les étagères pleines de magnifiques vaisselles. Le cadre est zen et doux avec des matières nobles, une jolie boutique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

(Monsieur chéri est en pleine lecture sur les thés japonais)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous sommes reparties les mains chargées de thés et l’esprit reposé.
Vous l’aurez compris, j’ai été enchantée de ce moment, et je vous recommande vivement. Allez sur le site internet de la Maison de thé, elle propose beaucoup d’activités pour petits et grands.
Merci à toute l’équipe des Jardins de Gaïa qui a été accueillante, souriante et bienveillante.

 

 

 

 

 

Achats de printemps

En ce moment, je freine mes achats compulsifs de thés car j’en ai pleins les placards, surtout que début Mai, je vais allée assister à un atelier de dégustation de thés japonais à la maison de thé « Les Jardins de Gaïa », donc forcément, je vais revenir avec quelques paquets…

Du coup, je me suis fait plaisir ce mois-ci avec des accessoires autour du thé : un livre et un filtre à thé réutilisable.

  • Matcha de Cléa

    J’adore les éditions « La Plage », niveau cuisine moderne et végétarienne, ils sont au top! En parcourant mes revues de cuisine végétarienne préférées, j’ai découvert Matcha de Cléa, j’ai tenté de le commander dans ma librairie préférée sans feuilleter les pages ! J’aime faire des trucs de dingue ! Lol !

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA
    J’ai été très agréablement surprise en découvrant le livre : des recettes salées, sucrées originales et faciles à faire. En ce moment je suis en vacances, aujourd’hui j’ai testé le tiramisu, demain je déguste et je vous en dirais des nouvelles ! Je vais également tester les verrines crémeuses au tofu soyeux et fruits rouges. Plus tard, je vais également me laisser tenter par les sauces de salades, ça va « pimper » mon assiette. Bref, une mine d’or pour seulement 9,95€, on ne va pas se priver !

  • Le filtre à thé d’Alterosac
    Je suis une adepte de l’achat zéro déchet. Je vais faire mes courses dans une épicerie où tout est en vrac et j’y ai découvert les filtres à thé réutilisables en lin d’Alterosac. Vous allez me dire, pourquoi encore acheter un filtre à thé quand tu as des filtres permanents ? Ben parce que les filtres permanents que j’ai déjà ne s’adaptent pas à toutes mes théières ! Ils sont trop larges et quand je veux utiliser ma jolie théière en forme de poule pour les infusions, ben j’étais coincée, je prenais mes filtres bios compostables mais bon, c’est à usage unique et ça ne m’enchantais pas du tout.

    Alors quand j’ai vu ce filtre dans ma boutique préférée pour faire mes courses, je n’ai pas hésité !
    C’est un filtre en toile de lin biologique avec du fil de chanvre et une perle en bois pour bloquer le tout. Petit plus, ce filtre est crée à Annemasse, à 20 min de chez moi, c’est bio et local, le top !

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA
    Quand le filtre est tout beau tout neuf, celui-ci à une couleur brune très légère. Mais dès la première utilisation, celui-ci se colore de votre thé. La photo que vous voyez ci-dessus est juste après la 1ère utilisation, cela se colore très vite, et comme vous le rincez à l’eau et non au savon pour évitez tout contact avec le thé, et bien il change de couleur au fur et à mesure. Le fait que cela soit coloré par le thé n’empêche pas que votre filtre soit propre. Le seul bémol avec ce filtre c’est qu’une fois mouillé, il est difficile de desserrer le filtre pour le nettoyer. Mais à part ça, c’est simple d’utilisation et on fait un geste pour nénette la planète, surtout si vous êtes à 3 tasses de thé par jour, ça fait des filtres en moins à jeter à la poubelle.
    Si vous êtes intéressé par ce filtre, rdv sur le site Alterosac pour commander en ligne ou découvrir un point de vente (ça évite le trajet par la poste).

    Voilà, c’est tout pour le moment niveau achats de printemps, mais je reviendrais sûrement vous présenter d’autres trouvailles en Mai après mon séjour en Alsace aux Jardins de Gaïa.

Revue de presse de printemps 2ème

J’ai parcouru le magazine « Vitalfood » de printemps de long en large et je suis tombée sur un article sur le thé et le fait qu’il aurait des vertus pour faire maigrir.
Après avoir lu cet article et de mes connaissances, pour ma part, je dirais que le thé seul ne fait pas maigrir, il est une aide dans un mode de vie sain et avec une pratique sportive régulière, à vous de vous faire votre propre opinion 🙂

thés_minceurs

Cliquez sur le lien suivant pour voir l’article en plus grand : thé_minceur

Bonne lecture !

 

Paris est une fête de chez George Cannon

Ça y est, le printemps est arrivé, ça fait du bien ! Ça va être le festival des thés fruités et fleuris !
Je connaissais la maison de thé George Cannon, mais je n’avais jamais eu l’occasion de goûter leur thé., grâce à Envouthé, j’en ai eu l’occasion.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Composition : Thé vert bio d’Inde et de Chine, arôme de champagne, fraise, pêche, feijoa (goyave du Brésil), litchi, rose et orange. Beaucoup de parfums dans ce thé ! J’espère que tout ça sera harmonieux et équilibré.
  • Odeur : On sent beaucoup la pêche et le litchi, les autres parfums sont cachés par tout ce mélange.
  • Les + : Les thés sont bios, les parfums donnent envie de boire ce thé fumé.
  • Les – : En allant sur le site, pour le champagne, je vois juste « arôme », pas de mention bio ou pas, s’il ne l’est pas, c’est dommage, car proposer des thés bios et ne pas rester dans cette ligne, ça serait bête.
  • Dégustation : Et bien en fait, tout se marie bien. C’est très rafraichissant. Je ne sais pas reconnaître le champagne parmi tous ces parfums, mais en tout cas cela me donne l’idée de faire un apéro sans alcool à base de thé glacé. Et pourquoi pas le servir dans des flûtes à champagne ! « Paris est une fête », oui avec tous ses parfums mais pas dans ma bouche. Néanmoins, ce thé est doux et léger ; peut-être que glacé, je le redécouvrirait et à ce moment-là ce sera la fête.

Muffins aux amandes moelleux

Le week-end dernier avec Monsieur Chéri, nous avons fait une recette asiatique à base de tofu soyeux. Je n’avais jamais utilisé cet ingrédient et pour la recette, j’en avais besoin que d’un tout petit peu et il me restait pratiquement toute la barquette…étant dans une démarche zéro déchet, il était impensable pour moi de le laisser pourrir dans le frigo !

J’avais eu vent qu’on pouvait faire de la pâtisserie avec du tofu soyeux pour remplacer les œufs. Ni une ni deux, je commençais à faire des recherches sur le net. Cela foisonne de recettes de gâteau au tofu soyeux mais avec du…chocolat ! Vous allez me dire, mais où est le problème, c’est trop bon le chocolat ! Oui, je suis d’accord avec vous sauf que, du chocolat, ben j’en ai pas ! Et sortir juste pour une plaque, euh… non merci, je vais faire les placards. J’ai de la poudre d’amande, des amandes, je suis sûre que je vais trouver à en faire de bons gâteaux.
J’ai beaucoup flâner sur « Pinterest » et j’ai trouvé une recette de moelleux qui avaient l’air délicieux, j’ai juste changé un tout petit peu les proportions avec ce qu’il me restait
et zou ! De délicieux moelleux pour aller avec votre thé. Pour faire mes muffins, j’ai utilisé que des ingrédients bios, je ne dis pas que ça sera meilleur, mais ils étaient extra trop bons !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les proportions m’ont donné 9 moelleux dans un moule à muffins de taille classique, après cela dépend de votre moule, et donc attention au temps de cuisson.
Il vous faudra : 80g de farine ; 100g de sucre blond (la prochaine fois je n’en mettrais que 80g, mais ça, c’est selon le goût de chacun) ; 120g de poudre d’amande ; 175g de tofu soyeux ; 80ml d’huile végétale neutre ; 1 cuil. à café de vinaigre de cidre ; 1 cuil. à café d’amande amère (facultatif) ; 1 cuil. à café de bicarbonate alimentaire ; 1 cuil. à café de levure en poudre.

En premier temps, préchauffez votre four à 180°C (le mien est en chaleur tournante, si le votre ne l’ai pas, cela influencera également sur le temps de cuisson).

Fouettez vigoureusement le tofu et le sucre, le mélange va un peu blanchir. Ajouter ensuite la farine, la levure et le bicarbonate et mélangez le tout. Ajoutez ensuite l’huile, fouettez bien ; le vinaigre et pour finir la poudre d’amande et mélangez vigoureusement. La pâte sera un peu sèche, elle va se décoller un peu des bords, c’est normal. Si vous arrivez à une pâte brisée, là, il y a soucis.

Graissez un peu vos moules , je l’ai ai graissé avec de l’huile de coco, pour des petits gâteaux je préfère l’huile de coco car je trouve qu’avec le beurre ça brûle trop vite. En plus ça se décolle parfaitement même quand c’est chaud. Si vous n’aimez pas l’odeur ou le goût de la coco, il existe de l’huile de coco désodorisée, tous les avantages sans l’odeur, et vous pourrez également l’utiliser pour cuire vos légumes à la poêle.

Remplissez les moules à peu près au 3/4 des alvéoles, et décorez la pâte d’une amande entière. Enfournez pour 20 min ( pour une chaleur tournante). A la sortie du four, piquez avec la pointe d’un couteau et s’il ressort propre, c’est cuit !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai dégusté ces muffins au goûter avec un Oolong doux et léger, c’était trop bon !
Si vous testez cette recette, n’hésitez pas à le commenter sur le blog ou la page Facebook.

Wulu Premium de La Route des Comptoirs

Grande découverte, je ne connaissais pas du tout cette maison de thé avant d’avoir un échantillon dans ma box Envouthé. J’ai retrouvé cette maison en boutique bio avec une tisane, je donnerai mon avis sur cette tisane plus tard.
En allant sur le site de la Route des Comptoirs, j’ai découvert a été crée en 1997, elle a seulement 11 ans. Elle met en avant des produits bios et le travail équitable.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Composition : Thé vert bio de Chine. C’est impressionnant de voir de si grande feuille pour un thé vert.
  • Odeur : C’est très frais en ouvrant le sachet.
  • Les + : Thé bio.
  • Les – : Je trouve dommage de trouver cette maison de thé seulement en boutique bio, j’aurais aimé le retrouver en épicerie pour pouvoir l’acheter en vrac. Quand on propose des produits bios, c’est sympa d’acheter en vrac pour éviter de générer des déchets (plus dans ma conception bio ).
  • Dégustation : Depuis mon voyage en Thaïlande, lorsque je déguste un thé nature, je le lave pour enlever ses impureté, les saletés. Je jette la première eau et je verse de nouveau de l’eau sur le thé pour la dégustation. Ensuite, je verse le thé dans une tasse de dégustation : cylindre + coupelle. Le fait de verser le thé dans le cylindre va permettre au thé de s’imprégner dans la porcelaine et l’on va pouvoir sentir toutes les subtilités,les odeurs du thé.  Pour finir, je déguste le thé dans la coupelle

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA
    Au nez, c’est très doux, léger et crémeux, c’est très dur de trouver des odeurs familières. En bouche, c’est très très très léger. C’est un thé vert très subtil qui ne contient aucune amertume, surtout si on respecte la température d’infusion ; sur le paquet il est noté 80°C, je l’ai fait infusé à 75°C, 80°C c’est trop chaud pour moi, je trouve qu’au delà de 75°C on risque de brûler les feuilles et libérer l’amertume.
    Comme c’est un thé très léger, il peut être bu tout au long de la journée, voir même le soir.
    Je n’ai pas trouvé de goût exceptionnel, une explosion en bouche, mais ce que j’apprécie beaucoup, c’est que ce thé est un thé vert bien équilibré, doux et subtil sans amertume et est aussi léger qu’une infusion ( il y  a quand même de la théine), mais si on est pas adepte des thés verts et qu’on aimerait commencer à en boire, je pense que celui-ci est adapté et il n’y aura pas de déception.

Revue de presse de printemps

La semaine dernière, j’ai acheté l’un de mes magazine de cuisine préféré, et j’ai découvert des produits nouveau-thé.
Aujourd’hui je partage avec vous ma revue de presse avec quelques précisions sur ces produits.
Toutes mes sources viennent du magazine Vital Food Printemps 2018

Résultat de recherche d'images pour "vital food printemps 2018"

 

  • Dozo, le matcha nomadeOLYMPUS DIGITAL CAMERA
    Je connaissais le matcha qu’en version émulsionnée au fouet en bambou et surtout à déguste chaud ou éventuellement froid en smoothie. Je n’avais jamais pensé à le boire froid simplement infusé dans de l’eau froide. Dozo veut mettre en avant les bienfaits du thé vert avec ses vertus detox, ok pour ce côté là, mais niveau goût, le matcha c’est assez spécial : il faut aimer les boissons zéro sucre et un peu amer. Si on n’aime pas du tout les thés non aromatisés, la première gorgée risque de décevoir.
    J’aurais bien aimé tester le produit, le soucis c’est qu’il est distribué dans 120 Monoprix, gares et aéroport, et aucun magasin de ce type est aux alentours de mon domicile. J’ai contacté Dozo pour savoir s’il était possible d’acheter en ligne et d’envoyer, j’attends une réponse. A suivre…

 

  • La Tisane qui donne la pêche

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA
    « Chic des plantes », je les ai découvert par hasard en flânant sur la blogosphère mais je n’ai jamais goûté leurs produits. J’adore le design, c’est très soigné. Le choix des plantes a l’air étudié et minutieux. CE qui me freine un peu à l’achat, c’est le prix…12.50€ pour 12 sachets d’infusion, c’est plus de 1€ le sachet, ça fait mal. C’est le type de produit que tu t’offre de temps en temps pour te faire plaisir, un peu comme un nouveau jean que tu achètes pour te récompenser. En regardant un peu plus sur leur site, j’ai découvert que la société proposait des formules d’abonnement à une box, cela peut faire un joli cadeau de Noël ou d’anniversaire.

 

  • Le thé pour les nuls
  • OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    Étant bibliothécaire de métier, je sais que cette collection est assez bien faite, elle est simple, il y a beaucoup de visuels pour une meilleur compréhension. J’ai plusieurs livres sur le thé, je vous avoue que le sujet n’est pas simple et de dois relire souvent le même livre pour avoir toujours les informations en tête.
    Dans ce livre, retrouvez : Le théier et sa culture ; la fabrication des différents types de thé » ;  l’odyssée du thé ;  les cérémonies du thé ;  l’art d’infuser ; accords mets et thé.
    Les Jardins de Gaïa le propose à l’achat sur leur site, c’est donc que le livre n’est pas si mal ! 🙂 De plus, avec son petit prix à 14.90€, on se laisse facilement tenter.

 

  • Cuisiner au thé

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    Le Palais des thés avait déjà édité u  livre avec le thé comme ingrédient de cuisine, la nouveauté de ce produits est que vous avez des échantillons de 12g pour pouvoir tester tout de suite, c’est agréable. Les recettes ne sont pas que sucrées ! Nous n’avons pas l’habitude de cuisiner le thé, ce n’est pas dans notre culture, avec ce coffret vous pouvez sauter le pas. Personnellement, j’ai déjà cuisiné le thé grâce au livre « J’aime et je cuisine le thé » (rupture de stock au format papier, existe maintenant qu’en format numérique), il est vraiment très bien.

 

J’espère que mon petit tour d’horizon de nouveau-thés vous a plus, j’essaierais d’en faire un peu plus, il y a même des produits que j’ai repéré dans mes magazines de l’année dernière, ce ne seront plus des nouveau-thé, mais cela fait toujours plaisir de découvrir des produits farfelus ou non autour de cette boisson.